New-York.

New-York
New-York
New-York

Elle est comme ces bateaux
Qui viennent d'Amérique
Et qui n'ont jamais vu la mer

Elle est de ces femmes fragiles
Que mon rêve imbécile
Invente chaque hiver

Elle est au lever du Jour
Comme ces chansons d'amour
Qu'on a chanté la nuit
Et qui se sont enfuies
Le matin

Elle n'existe peut-être pas
Mais je ne dirai pas
Pourquoi moi je l'appelle
Mon étrangère belle
New-York

New-York
New-York
New-York

Je l'habille de crinolines
De roses d'opalines
Aux dentelles brodées par la mer

Et quand les vagues s'endorment
Elles épousent ses formes
Quand elle se couche sur la mer

Je serai son assassin
Si je posais la main
Sur ce qui n'est qu'une ombre
Eurydice des ombres
Des enfers

Et sur ma harpe cassée
J'effleure comme Orphée
Les cordes qui n éveillent
D'invisibles soleils
Qu'a New-York

Jean-Michel Caradec.

1974 - Ma petite fille de rêve

Ma petite fille de rêve Ma petite fille de rêve
Ma petite fille de rêve [ texte ] [ audio wma ]
A Kernoa [ texte ] [ audio wma ]
Les oiseaux volaient à l'envers [ texte ] [ audio wma ]
La colline aux coralines [ texte ] [ audio wma ]
Mai 68 [ texte ] [ audio wma ]
De votre âge [ texte ] [ audio wma ]
New York [ texte ] [ audio wma ]
Colombine Mélusine et Cie [ texte ] [ audio wma ]
Au lit de la reine [ texte ] [ audio wma ]
Marie Madeleine et Suzon [ texte ] [ audio wma ]
Patricia [ texte ] [ audio wma ]
Madeline [ texte ] [ audio wma ]

Fermer la fenêtre