Au hasard d'une brocante, ce we, fouillant dans une pile de vinyle, je tombe sur le premier 33t de Jean Michel....Intense émotion, j'ouvre la pochette, sobre, juste "Jean-Michel Caradec" et une photo en noir et blanc. Je paye sans discuter le prix modique demandé.

Rentré chez moi, je met le disque sur ma BO, ferme toute les lumières et m' installe dans un fauteuil pour faire le chemin à l'envers.
Dès les premières notes je me revoie au Studio des Dames, dans la cabine car j'étais, à cette époque l'assistant de JC Charvier, ingénieur du son.
J'ai donc eu le privilège de passer quelques semaines avec JM le temps de ce disque et j'en garde le souvenir présent d'un artiste intelligent, sensible, discret, de la trempe de Dick Annegarn, Manset, JC Vannier, Anne Sylvestre. Des troubadours des mots et des ciseleurs de mélodies.

Un grand respect pour le personnage et son oeuvre, trop tôt disparu.

 

 

Alain Bocquet
  Sancerre

alain.bocquet0560@orange.fr

Fermer la fenêtre