Bloavez mad à toutes et à tous.

J'ai la cinquantaine, je suis Carantécois par ma mère et j'ai passé de nombreuses vacance à Carantec; je connais bien la région, Morlaix aussi bien sûr.

J'ai découvert Jean-Michel et sa musique dans les années 1970 et celle de Stivell aussi.
J'ai commencé à écouter et à apprécier la musique de Caradec quand je faisais mon service militaire dans la " Royale " à Brest en 1978 / 1979.
Ce qui m'a marqué à l'époque, c'est la grande marée noire de l'AMOCO à PORTSALL et Trémazan. Et la mobilisation de tous pour le nettoyage des côtes; d'ailleurs j'y étais à cette époque et j'ai participé, comme militaire, au nettoyage d'une partie de ces côtes si souillées par la stupidité et l'indifférence totale de l'équipage de ce super tanker. Je sens encore cette odeur prenante du mazout sur Carantec, la baie de Morlaix, St Pol de Léon et Roscoff entre autre.

Tout çà pour témoigner de mon affection et de la nostalgie d'une époque révolue, mais si.

Jean-Michel, tu reste toujours présent en nous à travers tes chansons, tes hymnes intemporels à notre chère Bretagne, tes mélodies généreuses et authentiques, avec cet accent que seuls les Léonards et les " pays " connaissent.

Et cela va durer encore plusieurs générations.

Qu'elle est belle ma Bretagne quand elle pleut.

Gildas.

Gildas Le Quinio
 
Nice

gildas.lequinio@sfr.fr

Fermer la fenêtre